Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» UNE VIE POUR UNE VIE
Mer 21 Juin 2017 - 11:52 par Admin

» DIEN BIEN PHU : Attaque du piton 781 par le 1er BEP
Sam 11 Mar 2017 - 19:05 par Admin

» Messe en mémoire des soldats du 6e BPC tombés à Dien Bien Phu en novembre 1953
Sam 11 Mar 2017 - 19:03 par Admin

» LA BATAILLE DU TONKIN
Sam 11 Mar 2017 - 18:58 par Admin

» NOS ANCIENS AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 19:11 par LUCIEN

» LIBAN 1982 / 2REP
Jeu 9 Mar 2017 - 19:05 par LUCIEN

» LA LEGION A BEYROUTH 1983
Jeu 9 Mar 2017 - 19:00 par LUCIEN

» LA FORCE MULTINATIONALE D'INTERPOSITION AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 18:56 par LUCIEN

» Beirut 1982 1984
Jeu 9 Mar 2017 - 18:55 par LUCIEN

» ATTENTAT DU DRAKKAR
Jeu 9 Mar 2017 - 18:49 par LUCIEN

» BEYROUTH LE DIRE EN CHANSONS
Jeu 9 Mar 2017 - 18:32 par LUCIEN

» LES BARRICADES
Jeu 9 Mar 2017 - 18:20 par LUCIEN

» BUDAPEST CLIP
Jeu 9 Mar 2017 - 18:18 par LUCIEN

» NI ROUGE NI MORT
Jeu 9 Mar 2017 - 18:16 par LUCIEN

» LE LOUP DE GUERRE
Jeu 9 Mar 2017 - 18:11 par LUCIEN

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Mer 5 Oct 2016 - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

CAPORAL CHEF PENON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAPORAL CHEF PENON

Message par Admin le Dim 21 Aoû 2016 - 11:35

Blessé à la cuisse, un légionnaire du 2e REP meurt en portant secours à ses camarades
LE MONDE | 21.08.2008 à 11h02 • Mis à jour le 21.08.2008 à 13h52 | Par Jacques Follorou - KABOUL, ENVOYE SPECIAL

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2008/08/21/blesse-a-la-cuisse-un-legionnaire-du-2e-rep-meurt-en-portant-secours-a-ses-camarades_1086081_3216.html#Q6Q2otiLBp9imoT1.99


Quarante-huit heures après l'embuscade qui a coûté la vie à dix soldats français en Afghanistan, lundi 18 août, on commence à connaître les dessous de ce véritable piège de feu dans lequel les militaires ont été pris pendant plus de six heures. Certains blessés du 8e Régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa), qui a subi l'essentiel des pertes, ont tenu à souligner le comportement "héroïque" de leur camarade légionnaire du 2e Régiment étranger de parachutistes (REP) mort au combat. Le caporal-chef Penon, âgé d'une trentaine d'années, était auxiliaire-sanitaire. Versé par l'état-major dans cette unité du 8e RPIMa, il faisait office d'"aîné" auprès des jeunes avec lesquels il patrouillait.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2008/08/21/blesse-a-la-cuisse-un-legionnaire-du-2e-rep-meurt-en-portant-secours-a-ses-camarades_1086081_3216.html#Q6Q2otiLBp9imoT1.99


Lundi 18 août, vers 13 heures 30, lorsque la section descend des véhicules blindés au pied du col qui sépare les provinces de Kaboul et de Kapisa, il prend sa place dans la colonne d'une trentaine de soldats qui part en reconnaissance. Quelques hommes restent auprès des véhicules. Les tirs ont débuté alors qu'ils avaient parcouru près de six cents mètres dans ce qui ressemble à une cuvette en fer à cheval. Alors qu'elle n'était plus qu'à une cinquantaine de mètres du col, la section s'est alors éparpillée pour trouver un abri, souvent derrière un simple rocher.
Dans le même temps, des tirs de roquettes et de fusils visent le reste de la troupe restée près des véhicules. Le traquenard est parfait : les soldats, pris sous un feu nourri, ne peuvent ni avancer, ni reculer. Les renforts, arrivés une heure et demie après le début des combats, n'accéderont au front qu'au bout de quatre heures.
Selon certains blessés français, le caporal-chef Penon fut l'un des rares à braver "le déluge de feu" qui s'est abattu sur les militaires français. Il s'est porté au secours d'un premier blessé, qu'il a déposé dans une zone située plus bas et protégée des tirs. Puis il est remonté au cœur de l'affrontement. Lors de sa première descente ou en remontant, il a été touché d'une balle dans la cuisse. Pourtant, sous les yeux de ses jeunes camarades, il s'est de nouveau porté au secours des autres blessés. Il aurait, selon certains témoignages, secouru un autre blessé avant d'être touché mortellement.
Le caporal-chef, membre du 2e REP, basé à Calvi (Haute-Corse), avait déjà connu d'autres théâtres d'opérations. Selon ses supérieurs, il avait servi en Afrique et en ex-Yougoslavie. "Son corps sera inhumé à Calvi, son comportement honore notre régiment", commentait-on sobrement, jeudi matin, à Calvi.
Le chef de corps et une compagnie d'honneur du 2e REP de soixante-dix hommes devaient assister, jeudi, aux Invalides, à Paris, à l'hommage aux victimes. "Cet infirmier a eu une attitude exemplaire", a-t-on confirmé, jeudi matin, à l'état-major des armées.
Jacques Follorou - KABOUL, ENVOYE SPECIAL

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2008/08/21/blesse-a-la-cuisse-un-legionnaire-du-2e-rep-meurt-en-portant-secours-a-ses-camarades_1086081_3216.html#Q6Q2otiLBp9imoT1.99

HOMMAGE HOMMAGE HOMMAGE HOMMAGE HOMMAGE
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum