Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» UNE VIE POUR UNE VIE
Mer 21 Juin 2017 - 11:52 par Admin

» DIEN BIEN PHU : Attaque du piton 781 par le 1er BEP
Sam 11 Mar 2017 - 19:05 par Admin

» Messe en mémoire des soldats du 6e BPC tombés à Dien Bien Phu en novembre 1953
Sam 11 Mar 2017 - 19:03 par Admin

» LA BATAILLE DU TONKIN
Sam 11 Mar 2017 - 18:58 par Admin

» NOS ANCIENS AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 19:11 par LUCIEN

» LIBAN 1982 / 2REP
Jeu 9 Mar 2017 - 19:05 par LUCIEN

» LA LEGION A BEYROUTH 1983
Jeu 9 Mar 2017 - 19:00 par LUCIEN

» LA FORCE MULTINATIONALE D'INTERPOSITION AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 18:56 par LUCIEN

» Beirut 1982 1984
Jeu 9 Mar 2017 - 18:55 par LUCIEN

» ATTENTAT DU DRAKKAR
Jeu 9 Mar 2017 - 18:49 par LUCIEN

» BEYROUTH LE DIRE EN CHANSONS
Jeu 9 Mar 2017 - 18:32 par LUCIEN

» LES BARRICADES
Jeu 9 Mar 2017 - 18:20 par LUCIEN

» BUDAPEST CLIP
Jeu 9 Mar 2017 - 18:18 par LUCIEN

» NI ROUGE NI MORT
Jeu 9 Mar 2017 - 18:16 par LUCIEN

» LE LOUP DE GUERRE
Jeu 9 Mar 2017 - 18:11 par LUCIEN

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Mer 5 Oct 2016 - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

DANS L'OUARDENIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DANS L'OUARDENIS

Message par Admin le Ven 10 Juin 2016 - 10:45


Mai 1959 : la Légion Etrangère perd trois de ses maréchaux dans l’Ouarsenis.

2013-05-11janosrep

Le 5 mai, Janos Valko, adjudant-chef légionnaire au 5e R.E.I. , est tué au combat à 34 ans à Téniet-el-Haâd, dans l’Ouarsenis.

Né le 20.09.1925 à Aralmazajvaros en Hongrie, il s’engage le 04.03.1946 pour 5 ans dans la Légion Etrangère ; affecté au 1er R.E. à Sidi-Bel-Abbès, il est nommé caporal le 11.11.1946 et sergent le 01.11.1947 ; du 21.05.1948 au 13.05.1950, il sert en Indochine au 3e R.E.I. ; le 12.02.1949, à Na-Fac dans le Tonkin, il est blessé et, 3 mois plus tard, il obtient la croix de guerre des T.O.E. avec sa 1ère citation ; il débarque pour son 2e séjour le 06.01.1951 ; il va se couvrir de gloire pendant quatre ans ; il est décoré de la Médaille militaire à titre exceptionnel ; il est nommé adjudant à titre exceptionnel le 16.04.1954 à moins de trente ans ; il saute en parachute, pour la première et dernière fois, sur Diên-Biên-Phu le 20.04.1954 ; il est cité 5 fois pendant ce 2e séjour ; le 05.09.1955, il est affecté comme instructeur à Sidi-Bel-Abbès ; il est fait chevalier de la Légion d’Honneur le 14.08.1956 ; il est naturalisé français le 16.10.1956 ; il rejoint le 5e R.E.I. en 1958 ; il est nommé adjudant-chef le 01.10.1958 ; il est cité à l’ordre de la Division le 20.02.1959 avec la croix de la V.M. Sa Croix de Guerre des T.O.E. porte trois palmes et quatre clous ; sa Croix de la Valeur militaire porte deux palmes et un clou. C’est le parrain de la 83e promotion de l’E.N.S.O.A. en 1978.



Le 11 mai, Istram Szuts, adjudant légionnaire au 3e R.E.I., est tué au combat à 34 ans dans l’Ouarsenis.

Né en Hongrie le 10.08.1925 ; Chevalier de la Légion d’Honneur et médaillé militaire ; adjudant à moins de 30 ans ; sa Croix de Guerre des T.O.E porte une palme et six clous ; sa Croix de la Valeur militaire porte deux palmes et trois clous.



Le 14 mai, près de Molière dans l’Ouarsenis, l’adjudant légionnaire parachutiste Laszlo Tasnady du 1er R.E.P. est tué au combat à 32 ans.

Né en Hongrie le 09.02.1927, il s’engage dans la Légion en 1946 ; il effectue deux séjours en Indochine où il est trois fois blessé ; adjudant au 1er R.E.P. à moins de 30 ans, il est blessé dans la casbah d’Alger, le 24.09.1957 lors de l’arrestation du chef des poseurs de bombes, Yacef Saadi ; lors de la Bataille des frontières en février 1958, il met au point une méthode d’assaut pour les voltigeurs mis en rang : volée de grenades suivie d’un bond en avant avec balayage aux P.M., et ainsi de suite ; déjà médaillé militaire et chevalier de la Légion d’Honneur, il est promu à titre posthume officier de la Légion d’Honneur avec attribution de la croix de la Valeur militaire avec palme. Sa Croix de Guerre des T.O.E. porte une palme et quatre clous ; sa Croix de la Valeur militaire porte six palmes et un clou.



Trois maréchaux de la Légion Etrangère, trois jeunes adjudants, trois Hongrois, tombent au combat dans l’Ouarsenis : l’adjudant Istram Szuts du 3e R.E.I., l’adjudant Laszlo Tasnady du 1er R.E.P. près de Molière, et l’adjudant-chef Janos Vasko du 5e R.E.I. ; tous trois avaient la Légion d’Honneur et la Médaille Militaire ; à eux trois, ils ont 34 citations dont 15 palmes et 8 blessures.



Le 22 mai 1959, à Sidi-Bel-Abbès, conscient de ce que la Légion Etrangère doit aux meilleurs des légionnaires, aux sous-officiers, le colonel Albert Brothier organise une des plus émouvantes cérémonies qu’ait connue la Légion Etrangère. Escorté par une foule militaire et civile que précèdent seize adjudants-chefs, tous décorés de la Médaille Militaire, l’adjudant Laszlo Tasnady rejoint ses deux frères hongrois dans leur dernière demeure.



Au Musée de la Légion à Aubagne, une vitrine de leurs décorations rappelle aujourd‘hui leur souvenir et leur exemple.



Jean Balazuc.



Sources principales :

‘’Je ne regrette rien’’ du capitaine Pierre Sergent,
‘’La Guerre d’Algérie’’ et ‘’Les parachutistes de la Légion’’ du capitaine Pierre Montagnon
‘’Debout la Légion’’ du commandant Charles Hora.

avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum