Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» REJOIGNEZ NOUS
Mar 3 Oct 2017 - 10:08 par Admin

» LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS
Mer 2 Aoû 2017 - 18:29 par Admin

» LE TATOUAGE A LA LEGION ETRANGERE
Dim 16 Juil 2017 - 9:49 par Admin

» CHAMPIONAT DE FRANCE DE NATATION
Mar 4 Juil 2017 - 15:36 par Admin

» Régiments et unités composant la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 15:32 par Admin

» Championnat de France de cross militaire
Mar 4 Juil 2017 - 15:23 par Admin

» REMISE DES KEPIS BLANCS A AURIOL
Mar 4 Juil 2017 - 15:17 par Admin

» Remise de képis blancs pour les jeunes légionnaires
Mar 4 Juil 2017 - 15:00 par Admin

»  la 6e compagnie de réserve du 4e RE.
Mar 4 Juil 2017 - 14:55 par Admin

» Le 4e régiment étranger recrute des réservistes en Lauragais
Mar 4 Juil 2017 - 14:52 par Admin

» "Nouvelle histoire de la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:50 par Admin

» Inauguration de la stèle para au monument de CAMERONE à Agde.
Mar 4 Juil 2017 - 14:48 par Admin

» Cheyenne Carron présente son film «A jamais fidèle» à la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:37 par Admin

» La Légion et les "Gaulois "
Mar 4 Juil 2017 - 14:35 par Admin

» Bienvenue au HK 416 F
Mar 4 Juil 2017 - 14:33 par Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

CAMP IV - SIGMANN - CAMCATE - TIGOUMA - LALIJOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAMP IV - SIGMANN - CAMCATE - TIGOUMA - LALIJOU

Message par Admin le Mar 30 Aoû 2016 - 14:28

Le Camp de la Légion Étrangère était également connu sous le nom de Camp IV ou sous celui de Camp Sigmann.

L'ensemble du camp Sigmann était parfaitement délimité par des murs et par les rues Buffon à l'ouest, la rue A au nord, la rue Cuvier à l'est et la rue Arago au sud.
 
Organisation du Camp IV ou Camp Sigmann


 La construction du camp à cet emplacement commença peu après 1932.
On peut observer des casernements construits en 1933-34 à cet emplacement sur des photographies de l'époque.
La Légion y bâtit un camp avec tous les bâtiments nécessaires au fonctionnement et à la vie quotidienne d'une grande formation militaire à l'intérieur de son enceinte.
 

Entre la rue Cuvier et la rue Arago se trouvait la partie réservée au Génie Militaire.

Les officiers et sous-officiers de la Légion avec leurs familles étaient domiciliés tout autour du camp dans les rues environnantes Arago et Buffon dans des villas souvent mitoyennes avec jardins.

La vie à l'intérieur du camp était celle de toute unité en caserne nécessitant : hébergement, instruction militaire, activités sportives, magasins divers, dépôts de matériel, essence, armes et munitions, chapelle, poste de police militaire, bureaux, mess des Officiers et Sous-Officiers, ordinaire de la troupe, etc.

L'entrée principale (1) du camp de la Légion se trouvait rue Buffon (rue de la Légion) à mi-longueur du mur comprenant la Grande Porte et la Petite Porte avec une construction gardée par un ou deux soldats.

Une entrée secondaire (11) se trouvait rue A, du côté de l'Extension X avec une guérite pour le planton qui contrôlait le va-et-vient des camions et voitures militaires.
L'entrée menait aux casernements (12), 6 séries de longs bâtiments (une trentaine) parallèles qui occupaient la partie centrale du Camp.

Il y avait dans l'enceinte du camp le "Foyer du Légionnaire" (8)pour occuper les loisirs des légionnaires. Ces derniers pouvaient se désaltérer au bar (bières, sodas et vente d'encas), jouer aux cartes, au ping-pong, etc., une petite bibliothèque mettait à leur disposition des livres.
Un Poste de Police militaire surveillait les entrées et les sorties. Tout mouvement était subordonné à une autorisation avec ordre de mission pour les véhicules et permissions pour les légionnaires.
Ne sortaient du camp ou ne rentraient dans le camp que du matériel ou des personnes autorisées à circuler.

La tenue réglementaire des légionnaires était inspectée par le chef de poste.
Une police militaire en Jeep inspectait en ville le comportement des légionnaires autorisés à y circuler.

Les levées et descentes du Drapeau se faisaient en face de l'entrée principale au milieu des allées boisées.

Face à la petite entrée se trouvait le Mess des officiers (7). Les enfants se souviennent encore des repas pris au mess lors de circonstances particulières et des noëls joyeux où ils étaient très gâtés par les légionnaires.
Même le soldat de garde leur donnait du chocolat et les enfants des légionnaires aimaient se cacher derrière lui quand ils jouaient à cache-cache. Les autres enfants évitaient ces lieux.
Les légionnaires participèrent à des grands travaux d'intérêt général dans les années 25-30 comme l'ouverture et la construction des routes, ponts, tunnels et furent sollicités en cas d'urgence et de catastrophe comme lorsque la crue emporta le pont des Aït Melloul.
La Légion pouvait intervenir dans le Grand Sud au Sahara et en Algérie sur ordre de ses chefs en liaison avec les autorités supérieures.
 En 1945, lorsque l'école Bosc fut au complet et qu'il s'avéra impossible d'inscrire de nouveaux élèves faute de place, des locaux furent aménagés provisoirement à l'intérieur du camp IV.
Suzanne Ginet, institutrice bien connue à Agadir y fit la classe du CE1 pendant un an (souvenirs de Mme Ginet recueillis par Lahsen Roussafi).
 
 
La Légion Étrangère défilait à toutes les fêtes nationales, musique et pionniers en tête avec le drapeau, mascotte et chapeau chinois.
 
 

 
 
 
 La fête de la Légion se déroulait le 30 avril en mémoire de la bataille de "Camerone" et donnait lieu à des festivités et à une kermesse.
 
 
Après l'Indépendance, la Légion regroupa ses compagnies du Sud et partit vers la maison mère de Sidi Bel Abbès. Le camp fut récupéré par l'Armée de Terre puis par les FAR.

Ce camp fut rasé après le séisme et devint le terrain de jeu des enfants de l'Extension X (Souvenirs de Raymond Humeau).
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum