Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» UNE VIE POUR UNE VIE
Mer 21 Juin 2017 - 11:52 par Admin

» DIEN BIEN PHU : Attaque du piton 781 par le 1er BEP
Sam 11 Mar 2017 - 19:05 par Admin

» Messe en mémoire des soldats du 6e BPC tombés à Dien Bien Phu en novembre 1953
Sam 11 Mar 2017 - 19:03 par Admin

» LA BATAILLE DU TONKIN
Sam 11 Mar 2017 - 18:58 par Admin

» NOS ANCIENS AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 19:11 par LUCIEN

» LIBAN 1982 / 2REP
Jeu 9 Mar 2017 - 19:05 par LUCIEN

» LA LEGION A BEYROUTH 1983
Jeu 9 Mar 2017 - 19:00 par LUCIEN

» LA FORCE MULTINATIONALE D'INTERPOSITION AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 18:56 par LUCIEN

» Beirut 1982 1984
Jeu 9 Mar 2017 - 18:55 par LUCIEN

» ATTENTAT DU DRAKKAR
Jeu 9 Mar 2017 - 18:49 par LUCIEN

» BEYROUTH LE DIRE EN CHANSONS
Jeu 9 Mar 2017 - 18:32 par LUCIEN

» LES BARRICADES
Jeu 9 Mar 2017 - 18:20 par LUCIEN

» BUDAPEST CLIP
Jeu 9 Mar 2017 - 18:18 par LUCIEN

» NI ROUGE NI MORT
Jeu 9 Mar 2017 - 18:16 par LUCIEN

» LE LOUP DE GUERRE
Jeu 9 Mar 2017 - 18:11 par LUCIEN

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Mer 5 Oct 2016 - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

SITUATION DES OPERATIONS AU 1er SEPTEMBRE 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SITUATION DES OPERATIONS AU 1er SEPTEMBRE 2016

Message par Admin le Jeu 8 Sep 2016 - 11:02

Point de situation des opérations au 01 septembre 2016

Mise à jour : 08/09/2016 10:45
Armée française - Opérations militaires· jeudi 1 septembre 2016





IRAK / SYRIE : CHAMMAL
Au Levant, la situation sécuritaire reste délicate. Cette crise évolue dans un environnement opérationnel complexe mais les avancées des forces de la coalition sur le terrain sont réelles. L’objectif de la coalition est bien de neutraliser les capacités militaires de Daech et de ramener les conditions minimales de sécurité.
Sur le terrain : En Irak, les forces de sécurité irakiennes ont poursuivi leurs opérations de reconquête lancées depuis le printemps. et ont repris certaines villes clefs :

  • dans la vallée de l’Anbar, elles se sont emparées du poste frontière d’Al Walid et ont consolidé leurs lignes de communication vers les frontières syrienne et saoudienne ;
  • dans la vallée du Tigre, les forces de sécurité ont réussi à s’emparer de verrous défensifs en direction de Mossoul, grande ville tenue par Daech. Après avoir percé au Nord de Baïji le 15 juillet, elles ont récemment pris le contrôle de la ville de Qayyarah. Il s’agit maintenant de sécuriser complètement cette ville, la « dépolluer », en retirant les pièges, mines, et engins artisanaux laissés par Daech, et consolider les positions.

En Syrie, la coalition a contribué à libérer la ville de Manbïj. Il s’agit maintenant de coordonner la suite de l’action.
Au cours de l’été, Chammal a poursuivi son action sur les 2 volets : celui de la formation des forces armées irakiennes et celui aérien qui permet de frapper les capacités militaires de Daech en Irak comme en Syrie.


  • Pilier opérations aériennes

Depuis le 5 juillet, les aéronefs de l’opération Chammal ont poursuivi leurs missions aériennes contre Daech. 344 sorties ont été effectuées soit plus de 6 sorties aériennes par jour, alternant reconnaissance aérienne (52), bombardements (273), et ravitaillement (19).
Au bilan, ce sont en tout 61 frappes réalisées et 100 objectifs neutralisés de Daech. Cette moyenne de plus d’une frappe par jour témoigne de l’intensité de notre engagement national.
Près de 80% de ces frappes françaises se sont concentrées sur les abords de Mossoul où la coalition porte son effort.
Ces frappes s’inscrivent dans une logique d’appui direct à la progression des troupes au sol pour affaiblir les défenses de Daech dans la région de Mossoul. Les 10 frappes planifiées conduites en Irak et en Syrie, visaient pour leur part des infrastructures clefs de Daech : atelier de fabrication d’IED, centre d’entraînement, de commandement.


  • Pilier formation

Les soldats français, essentiellement à Bagdad, poursuivent leurs actions de formation et de conseil au profit des forces irakiennes de l’ICTS et de la 6e division. selon un processus qui est désormais bien rodé.
MISE EN PLACE DU COMANFOR CHAMMAL :
Le 1er août 2016, le général de brigade aérienne Serge Cholley a pris le commandement de l’opération Chammal. Présent auprès de de l’état-major de la coalition installé au Koweït, il commande désormais les 1 000 militaires français déployés au Levant dans cette opération. > En savoir plus.


REDÉPLOIEMENT DES PLOTS CHASSE SUR LES THEATRES D’OPERATIONS.
Dans un souci de rationalisation des parcs d’avions de chasse par théâtre d’opérations, les Rafale ont quitté la bande sahélo-saharienne afin d’être redéployés au Levant, tandis que l’opération Barkhane au Sahel engage désormais des Mirage 2000. Désormais :

  • 12 avions Rafale sont déployés au titre de l’opération Chammal ;
  • 4 Mirage 2000 interviennent dans la bande sahélo-Saharienne depuis Niamey.

BANDE SAHELO-SAHARIENNE : BARKHANE
Les activités menées par la force Barkhane cet été s’inscrivent dans la continuité de la stratégie de la France au Sahel. Elle repose sur une approche globale (politique, sécuritaire et de développement) dont le volet militaire, qui est porté par l’opération Barkhane, s’appuie sur deux piliers :

  • appuyer les forces armées des pays partenaires du G5 Sahel et renforcer la coordination des moyens militaires internationaux ;
  • empêcher la reconstitution de zones refuges terroristes dans la région.








ACTIVITES DE LA FORCE BARKHANE
Au cours de la période écoulée, environ 70 patrouilles conjointes (1/jour en moyenne) ont été menées par les Détachements de Liaison et d’Assistance Opérationnelle (DLAO) et le groupement tactique blindé à Gao. 11 opérations multipartites ont déjà été réalisées parmi lesquelles :

  • L’opération Eygaux : planifiée et conduite par les Forces armées maliennes (FAMa), elle avait pour objectif de contrôler une zone dans la région du Gourma au centre du Mali. Elle a bénéficié du concours des DLAO 3 et 4 de la force Barkhane. Pour mener à bien cette mission, un poste de commandement tactique malien et français, les deux DLAO de la force Barkhane et cinq compagnies FAMa ont été déployés sur le terrain, soit environ 350 militaires (dont un peu plus de 80 militaires français). > En savoir plus.
  • Des opérations multipartites à proximité des frontières pour lutter contre les groupes armés terroristes qui cherchent à convoyer leur logistique. Menée dans le nord-est du Niger avec les forces nigériennes, l’opération SCORPION 10 a ainsi été menée aux abords de Madama et a permis aux forces nigériennes de patrouiller et de mieux connaître ces zones reculées propices aux trafics.

Au Mali, ces opérations multipartites permettent de marquer la présence des FAMA, de rencontrer les population locales et associer ainsi les groupes armés signataires (GAS) dans le processus de l’Accord de paix et réconciliation.
Par ailleurs, les soldats de la force Barkhane poursuivent leurs opérations de contrôle de zone en autonomie, notamment dans le Nord-Mali. La force Barkhane a ainsi porté un effort sur les opérations de contrôle de zone dans le triangle Kidal – Abeibara – Tessalit.
Ces contrôles de zone sont une combinaison de dispositifs statiques (point de contrôle et surveillance) et mobiles, qui doit permettre de détecter des mouvements suspects, lever le doute, et le cas échéant, intercepter et remettre les personnes capturées aux autorités maliennes. En marge de ces opérations, les soldats français proposent régulièrement des aides médicales gratuites à la population.
Durant la période du 7 juillet au 30 août 2016, 653 sorties aériennes ont été effectuées, dont 83 par des chasseurs en appui des opérations au sol.







PROTECTION DU TERRITOIRE NATIONAL : SENTINELLE
Les armées restent fortement mobilisées sur le territoire national.
Au quotidien ce sont près de 13 000 hommes qui contribuent à protéger les Français par l’opération Sentinelle et les postures permanentes de sûreté.

SENTINELLE : RETOUR SUR LE DISPOSITIF ESTIVAL :
A la suite des attentats de Nice, le Président de la République a décidé du maintien de l’opération Sentinelle à son niveau maximum d’engagement. Le dispositif de la force a été adapté pour la période estivale. Il était destiné à déployer les soldats au plus près des Français, à sécuriser les manifestations sportives et culturelles, en appui des forces de sécurité intérieure. Cette adaptation a été conduite dans le cadre du dialogue civilo-militaire qui associe au niveau régional les préfets et les officiers généraux commandant les zones de défense.




BALTIC AIR POLICING
Depuis le 31 août, et pour la 6e fois, la France participe avec 4 Mirage 2000-5, à la mission Baltic Air Policing, opération de l’OTAN de police du ciel au profit des pays Baltes (Lituanie, Estonie, Lettonie) > En savoir plus.
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum