Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» UNE VIE POUR UNE VIE
Mer 21 Juin 2017 - 11:52 par Admin

» DIEN BIEN PHU : Attaque du piton 781 par le 1er BEP
Sam 11 Mar 2017 - 19:05 par Admin

» Messe en mémoire des soldats du 6e BPC tombés à Dien Bien Phu en novembre 1953
Sam 11 Mar 2017 - 19:03 par Admin

» LA BATAILLE DU TONKIN
Sam 11 Mar 2017 - 18:58 par Admin

» NOS ANCIENS AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 19:11 par LUCIEN

» LIBAN 1982 / 2REP
Jeu 9 Mar 2017 - 19:05 par LUCIEN

» LA LEGION A BEYROUTH 1983
Jeu 9 Mar 2017 - 19:00 par LUCIEN

» LA FORCE MULTINATIONALE D'INTERPOSITION AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 18:56 par LUCIEN

» Beirut 1982 1984
Jeu 9 Mar 2017 - 18:55 par LUCIEN

» ATTENTAT DU DRAKKAR
Jeu 9 Mar 2017 - 18:49 par LUCIEN

» BEYROUTH LE DIRE EN CHANSONS
Jeu 9 Mar 2017 - 18:32 par LUCIEN

» LES BARRICADES
Jeu 9 Mar 2017 - 18:20 par LUCIEN

» BUDAPEST CLIP
Jeu 9 Mar 2017 - 18:18 par LUCIEN

» NI ROUGE NI MORT
Jeu 9 Mar 2017 - 18:16 par LUCIEN

» LE LOUP DE GUERRE
Jeu 9 Mar 2017 - 18:11 par LUCIEN

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Mer 5 Oct 2016 - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

POINT DE SITUATION AU 22 SEPTEMBRE 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POINT DE SITUATION AU 22 SEPTEMBRE 2016

Message par Admin le Ven 23 Sep 2016 - 16:03

Point de situations des opérations au 22 septembre 2016


Mise à jour : 22/09/2016 18:02
BARKHANE





APPRECIATION DE SITUATION

La situation sécuritaire au Mali a été marquée cette semaine par des tensions entre groupes armés signataires (GAS) au Nord Mali.
Sur l’ensemble du théâtre, l’action des groupes armés terroristes (GAT) reste contrainte par l’activité de la force Barkhane et des partenaires du G5 Sahel, obligeant les GAT à développer des techniques de harcèlement et des actions asymétriques.

ACTIVITÉS – de LA FORCE
La période des pluies qui se finit fin octobre rend difficilement praticables les pistes et ne permet pas de mener des opérations d’envergure. Cependant, la force Barkhane poursuit sa stratégie et  adapte le tempo des opérations au contexte.


Opération HERAULT 13
En dépit de ces conditions parfois difficiles, assurer la continuité de la manœuvre logistique reste indispensable. Les militaires du bataillon logistique ont ainsi mené l’opération HERAULT 13, convoi logistique entre Gao et Kidal dans le but de ravitailler l’emprise du Nord-Mali entre les 11 et 17 septembre.
Conduite sur un terrain détrempé, en raison des nombreuses pluies qui s’abattent sur la région, la progression des convois a été parfois difficile :  embourbement des véhicules au cours de la progression et problèmes mécaniques accentués par un terrain agressif.

L’environnement et le contexte opérationnel influencent la préparation de ces opérations : choix des itinéraires, variantes, études de cas non conformes.

Opération ECRINS





Dans la boucle du Niger, Barkhane poursuit l’accompagnement opérationnel des FAMa en inscrivant ses actions dans la durée à l’aide des Détachements de Liaison et d’Appui Opérationnels (DLAO). L’opération baptisée « ECRINS » s’est déroulée du 9 au 16 septembre, dans la région entre Ansongo et Ménaka.

Conduite par les forces armées maliennes (FAMa) appuyées par le détachement de liaison et d’appui opérationnel 3 (DLAO 3), cette opération est venue clôturer 4 mois d’une coopération très active.
Après avoir mené une reconnaissance entre Ansongo et Ménaka, les sections FAMa, appuyées par le DLAO 3, ont effectué un contrôle de zone et des reconnaissances d’axes dans la région.


Cette opération a permis de constater les progrès réalisés par les FAMa, notamment dans la mise en œuvre des points de contrôle (fixe et  mobile). Là où, en début de mandat, 4 jours auraient été nécessaires pour reconnaître les 240 km qui séparent Ansongo de Ménaka, 2 jours ont suffi lors de cette opération.

L’activité aérienne est restée soutenue cette semaine avec près de 96 sorties dont 8 de chasse en appui des opérations, 14 sorties d’ISR et de ravitaillement en vol, 74 sorties de transport. Le nombre élevé de sorties de transport offre aux forces terrestres la mobilité recherchée et la capacité de livrer par air le soutien attendu sur les postes les plus avancés du dispositif.


LEVANT/CHAMMAL


SITUATION
Alors qu’en fin de semaine dernière, une accalmie relative régnait sur le plan des opérations en raison des fêtes de l’Aïd et du cessez-le-feu, les récents incidents y ont mis un terme.

La stratégie de la coalition pour mettre en difficulté Daech porte peu à peu ses fruits en parvenant à isoler progressivement l’organisation sur différents plans. Les reprises de Mossoul et de Raqqah demeurent les prochains objectifs militaires.

Dans ce contexte, en Syrie, Daech organise sa défense autour d’Al Bab et effectue un repli vers l’Est.
En Irak, Daech poursuit ses activités de harcèlement dans la région de Qayyarah alors que les forces irakiennes ont repris l’offensive contre les poches de résistances restantes, près de Sharqat notamment.

ACTIVITÉS DE LA FORCE CHAMMAL




Les avions de la coalition ont poursuivi leur action au profit des forces de sécurité irakiennes au sol.
Les 38 sorties ont inclus 3 vols de renseignement, 3 vols de commandement et de conduite aéroportés. Elles ont permis de réaliser 10 frappes aériennes. Ces dernières ont été majoritairement menées dans le nord de l’Irak. Elles s’inscrivent dans une phase de destruction des lignes de défense du groupe terroriste à proximité de la ville de Mossoul.

Parmi les frappes, 1 mission planifiée a été conduite par 4 Rafale le 18 septembre. 6 SCALP ont permis de détruire un centre d’entrainement et de production d’engins explosifs dans la région de Mossoul. Le reste des frappes a concerné des missions d’appui au profit de troupes au sol.

Marquant également la volonté française d’intensifier les efforts contre Daech, en soutien des forces irakiennes, le groupe aéronaval avec le porte-avions Charles de Gaulle est actuellement en mer dans une phase d’entraînement et de montée en puissance avant de rejoindre sa zone d’opérations en Méditerranée orientale. Il permettra  de renforcer la capacité de frappes aériennes au sein de l’opération OIR.




Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum