Pas de mollesse pour la montée du Ventoux