Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» UNE VIE POUR UNE VIE
Mer 21 Juin 2017 - 11:52 par Admin

» DIEN BIEN PHU : Attaque du piton 781 par le 1er BEP
Sam 11 Mar 2017 - 19:05 par Admin

» Messe en mémoire des soldats du 6e BPC tombés à Dien Bien Phu en novembre 1953
Sam 11 Mar 2017 - 19:03 par Admin

» LA BATAILLE DU TONKIN
Sam 11 Mar 2017 - 18:58 par Admin

» NOS ANCIENS AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 19:11 par LUCIEN

» LIBAN 1982 / 2REP
Jeu 9 Mar 2017 - 19:05 par LUCIEN

» LA LEGION A BEYROUTH 1983
Jeu 9 Mar 2017 - 19:00 par LUCIEN

» LA FORCE MULTINATIONALE D'INTERPOSITION AU LIBAN
Jeu 9 Mar 2017 - 18:56 par LUCIEN

» Beirut 1982 1984
Jeu 9 Mar 2017 - 18:55 par LUCIEN

» ATTENTAT DU DRAKKAR
Jeu 9 Mar 2017 - 18:49 par LUCIEN

» BEYROUTH LE DIRE EN CHANSONS
Jeu 9 Mar 2017 - 18:32 par LUCIEN

» LES BARRICADES
Jeu 9 Mar 2017 - 18:20 par LUCIEN

» BUDAPEST CLIP
Jeu 9 Mar 2017 - 18:18 par LUCIEN

» NI ROUGE NI MORT
Jeu 9 Mar 2017 - 18:16 par LUCIEN

» LE LOUP DE GUERRE
Jeu 9 Mar 2017 - 18:11 par LUCIEN

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Mer 5 Oct 2016 - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Point de situation sur les opérations du 28 octobre 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Point de situation sur les opérations du 28 octobre 2016

Message par Admin le Sam 29 Oct 2016 - 15:09

Mise à jour : 28/10/2016 09:31

Actualités des opérations conduites par les armées françaises dans la bande sahélo-saharienne (BSS - opération Barkhane) et au Levant, en Irak et en Syrie (opération Chammal).
Opération Chammal
Appréciation de situation



Sur le théâtre du Levant, la semaine a été marquée par la poursuite des opérations dans la région de Mossoul. Les conquêtes effectuées cette semaine par les forces de sécurité irakiennes sont conformes aux plans de la coalition. En revanche, la résistance de Daech va de manière croissante à mesure que les unités irakiennes s’approchent de la ville.

En Irak, les forces de sécurité irakiennes ont progressé en direction de Mossoul en libérant plusieurs villages. Les unités engagées réussissent ainsi à reprendre du terrain au sud et sud-est de la ville malgré le durcissement et le renforcement des actions défensives de Daech.

L’organisation terroriste se replie tout d’abord sur des points défensifs valorisés après avoir pratiqué la politique de la « terre brûlée », et piégé systématiquement les zones abandonnées.

Par ailleurs, pour tenter de désorganiser les forces irakiennes, elle mène des opérations sur les arrières. En dépit d’un fort retentissement médiatique potentiel, l’impact de ces attaques demeure limité d’un point du vue opérationnel.

En Syrie, Daech est également en difficulté. Après avoir perdu la ville de Dabiq, le groupe terroriste se voit désormais contraint de se replier en direction d’Al-Bab.

Activités de la force Chammal

Sur l’ensemble du théâtre, le rythme des opérations se maintient à un niveau très élevé tout au long de la semaine. Sans modifier de manière sensible le nombre de sorties, le contexte de la bataille de Mossoul modifie la physionomie de l’engagement des moyens de la coalition. Les unités engagées dans les combats au sol font systématiquement appel aux capacités offertes par la coalition pour appuyer leur progression.

Les opérations aériennes de la coalition ont ainsi intensifié le volet appui en augmentant à un niveau très significatif le nombre de frappes réalisées.

Appui aérien


Aux ordres du CAOC d’Al Udeïd, les aéronefs français mettent leur savoir-faire au service de la coalition pour appuyer au mieux les unités irakiennes. Les aéronefs de l’opération Chammal ont participé à l’effort actuel d’OIR, en maintenant une activité soutenue :


  • 68 sorties de reconnaissance armée ont été réalisées par les Rafale, permettant ainsi la réalisation de 49 frappes et la destruction de 64 objectifs.

  • 9 vols d’ISR ont été conduits par des Rafale ou par l’Atlantique 2 tandis que les avions de commandement et de contrôle de l’espace aérien ont réalisé 6 missions. 4 missions de ravitaillement en vol ont été conduites par le C 135-FR.


Les frappes de la semaine ont été en majorité concentrées dans la région de Mossoul.

L’activité aérienne de la seule journée du lundi 24 octobre illustre la densité de l’activité aérienne : les 6 sorties de reconnaissance armée ont permis de réaliser 12 frappes et de traiter 15 objectifs ce qui représente le plus haut niveau d’engagement de ces deux dernières années ; en parallèle, 2 missions ISR ont été conduites, dont une menée par l’Atlantique 2 dans la région de Rutbah, aboutissant à la destruction de plusieurs pick-up de Daech après un guidage réussi d’une patrouille de chasseurs de la coalition.

Appui feu – TF Wagram


Au sein de la coalition, la Task Force (TF) Wagram a intensifié son activité à partir de la base opérationnelle avancée de Q-West avec des engagements quotidiens. Cette semaine, elle a mené 35 missions de tirs d'interdiction pour fixer les troupes de Daech ou pour leur interdire d’agir sur les arrières des zones récemment libérées.

Pilier formation / conseil


La semaine a été marquée par la relève des Task Force Narvik et Monsabert, les deux détachements français dédiés à la formation des forces de sécurité irakiennes. Les soldats de la 7e brigade blindée (7e BB) succèdent à ceux de la 6e brigade légère blindée (6ème BLB).


  • La Task Force Narvik : déployée à Bagdad au sein de l’académie de l’ICTS. Elle dispense une instruction générale (tests de sélection et stage commando) et spécialisée (moniteurs contre-IED, sauvetage de combat, combat en zone urbaine). Depuis le mois de mars 2015, le détachement d’instruction opérationnel a participé à la formation de près de 5 300 stagiaires .
  • La mission de la Task Force Monsabert est davantage tournée vers le conseil des cadres de l’état-major de la 6e division d’infanterie irakienne. Elle prodigue des conseils dans les domaines des opérations, du renseignement, de l’emploi des armes d’appui (génie et artillerie), de la logistique et des transmissions. Depuis mars 2015, la TF MONSABERT a permis de former près de 830 instructeurs dans les domaines du contre-IED, du secourisme de combat, du combat antichar, du tir ou du combat rapproché.


Opération barkhane

Dans la BSS, la situation sécuritaire a été relativement calme. Au Mali, la semaine a été marquée par la réalisation de la première patrouille commune associant les forces armées maliennes (FAMa), les représentants des groupes armés signataires, accompagnés d’un détachement de la force Barkhane.

Barkhane : accompagnement de la première patrouille commune à Gao





Samedi 22 octobre 2016, une section des forces armées maliennes (FAMa) et des éléments des groupes armés signataires (GAS) ont patrouillé ensemble dans les rues de la ville, accompagnés par un détachement de la force Barkhane. Après  la conduite d’une patrouille commune dans la région d’Ansongo-Ménaka les 05 et 06 octobre derniers, Gao est la seconde à ville du Mali à initier une telle avancée dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.



Vivement encouragée et soutenue par la force Barkhane, cette initiative se veut être un point de départ dans l’instauration d’une collaboration étroite entre ces différents acteurs, dans le but commun de renforcer durablement la sécurité des populations de Gao. Symbole fort, pour le départ de cette patrouille, les différents détachements s’étaient donné rendez-vous au camp qui devrait accueillir prochainement le premier bataillon issu du Mécanisme opérationnel de coopération (MOC).

Après une patrouille motorisée jusqu’au centre de Gao, les différents détachements ont patrouillé ensemble à pied afin de renouer le contact avec les populations. Les habitants ont accueilli très positivement cette initiative qui est un premier pas vers à l’instauration d’un climat de confiance. Tous espèrent que cette initiative constitue le début d’une solide coopération et que d’autres patrouilles communes suivront

Missions d’expertise conjointes entre l’Agence française de développement, l’ambassade de France au Mali et la force Barkhane.


Le 19 octobre 2016, une mission d'expertise associant les services de l'ambassade de France au Mali, de l'agence française de développement (AFD) et de la force Barkhane s'est rendue dans la région d’Ansongo afin d’évaluer les premiers projets qui pourraient être mis en œuvre au profit de la population locale.

La réhabilitation de centres de soins communautaire (CSCOM) ou encore les travaux de rénovation du pont de Tassiga et du bac de Léléhoye, points essentiels à la circulation dans cette région, ont constitué le cœur du sujet.

Cette première mission a ainsi permis, sur le terrain, de procéder à une première identification des besoins exprimés par les populations locales. Ces projets doivent désormais faire l’objet d’une évaluation pour une éventuelle intégration dans les programmes d’intervention de la France. (Pour en savoir plus : article complet de l’ambassade de France).


Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum