Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Mer 5 Oct 2016 - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

LES MISSIONS DU DLEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES MISSIONS DU DLEM

Message par Admin le Jeu 30 Juin 2016 - 12:15

Le DLEM constitue plus que jamais une force de souveraineté française dans une zone éminemment stratégique.
Au-delà de sa mission générique de soutien des forces armées de Mayotte au quotidien, le DLEM est apte à un engagement opérationnel de crise qui peut prendre deux formes :
 

  • soit un engagement avec ses moyens propres au sein d’un groupement tactique interarmes à deux compagnies. Le contrat opérationnel du DLEM prévoit en effet la mise sur pied, en plus de la compagnie de combat TTA activée en moins de 24h, d’un état-major tactique (EMT) et d’une deuxième compagnie de combat activée en moins de 72 h prise sur la substance de la compagnie de commandement et de logistique(CCL)
  • soit la mise en œuvre d’une plate-forme logistique susceptible de faciliter l’engagement d’unités provenant de l’extérieur. Le DLEM a été engagé dans ces deux postures distinctes en 1989 et en 1995 lors des interventions des forces françaises aux Comores

 
Au titre de ses missions de souveraineté et au-delà de ce double contrat opérationnel de « crise », le DLEM arme un détachement militaire permanent sur les îles Glorieuses, l’une des « îles Eparses » françaises intégrées aux Terres australes et antarctiques (TAAF). C’est au titre de ces mêmes missions de souveraineté qu’une section de la compagnie TTA est en permanence en mission de nomadisation sur Grande Terre.


Le DLEM arme par ailleurs un centre d'instruction et d'aguerrissement nautique (CIAN) en petite terre qui délivre au profit de tout le personnel les savoir-faire nécessaires à la maîtrise du milieu maritime, qui sont indispensables en cas de crise sur l'archipel mahorais.
Le DLEM arme enfin un camp de brousse, à Kwalé en Grande Terre, comprenant, outre une infrastructure en dur permettant d’accueillir dans des conditions « rustiques » les sections de passage, les terrains permettant à ces mêmes sections de s’entraîner aux savoir-faire de vie, survie et combat en zone de brousse équatoriale.


Dans le cadre de son contrat opérationnel, le DLEM envoie régulièrement à Djibouti ou à la Réunion, son groupe mortier et ses tireurs de précision (TP), pour finaliser les périodes d'instruction, c'est aussi l'occasion d'effectuer des campagnes de tir toutes armes. Les légionnaires participent également à un certain nombre d'execices pilotés par les FAZSOI et arme ponctuellement des Détachements d'instruction opérationnelle (DIO) au profit de quelques pays de l'océan indien, tels que les Comores et Les Seychelles.
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum