Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

boudin  voila  Tiens  musique  recrutement  

Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

AMICALES DU CONTINENT ET DE LA CORSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AMICALES DU CONTINENT ET DE LA CORSE

Message par Admin le Ven 1 Juil 2016 - 11:10

Les amicales en France métropolitaine
211- Les amicales en Région parisienne
La région parisienne est caractérisée par deux types d'amicales, nous parlerons d'amicales verticales et d'amicales horizontales:
â– Au premier type peuvent ainsi se rattacher «La Légion», A.M.A.L.E.P (devenue aujourd'hui AALEP), et toutes les amicales départementales.
â– Au second type peuvent se rattacher trois sous-ensembles particuliers:
les amicales regroupant les anciens ayant fait partie de régiments spécialisés (cavaliersdes REC ou paras des BEP et des REP, il y a même eu, de 1954 à 1956, une amicale des anciens de la Musique);
les amicales liées à un régiment particulier, du fait de son recrutement ou des événementsvécus (R.M.L.E. 14/18, R.M.L.E. 39/45, anciens du 3e REI, anciens des 11e et 12e R.E.I., des 21e, 22e et 23e R.M.V.E.),

les amicales que l'on pourrait dénommer catégorielles, une des plus connue étantl'Amicale des anciens officiers engagés volontaires dans l'Armée française à titre étranger, mais il y a eu aussi une amicale des anciens sous-officiers, et maintenant une amicale des anciens légionnaires chinois, bien que la revendication du pays d'origine ne figure pas dans la dénomination de l'amicale.
 
Une caractéristique des associations du deuxième type est souvent de recruter dans toute la France et dans le monde entier.

On pourrait aussi imaginer des amicales d'anciens légionnaires qui seraient regroupés en fonction de la spécificité de leur métier civil. Nous verrons plus loin, lorsque nous aborderons le cas particulier des Etats-Unis d'Amérique et du Canada, l'apparition d'une amicale liée à l'utilisation du réseau internet. Celle-ci recrute bien sûr dans le monde entier. Mais ce concept semble particulièrement adapté aux immenses pays ayant leurs adhérents disséminés les uns des autres à des milliers de kilomètres: cas des U.S.A., du Canada, de l'Australie aujourd'hui, demain, peut-être, de la Chine ou de la Russie...

Il est à noter que les amicales liées à un régiment constitué pour répondre aux besoins spécifiques d' une époque donnée et aujourd'hui dissous, sont plus ou moins rapidement exposées au vieillissement et à la diminution de leurs effectifs. De même que l'éloignement des grands conflits qui ont provoqué le gonflement des effectifs de la Légion étrangère (les deux guerres mondiales, la guerre d'Indochine, la guerre d'Algérie) laisse prévoir une rapide déflation des effectifs de toutes les amicales, qui ne pourra être compensé que par le regroupement de certaines d'entre elles, comme cela a d'ailleurs été le cas en région parisienne.

En 2002, 16 amicales avaient encore leur siège en région parisienne; beaucoup d'entre elles ont un recrutement national, du fait de leur spécificité:

-AMALEPLa Légion,Association mutuelle des anciens de la Légion étrangère de Paris/ Paris 07 [d]
-AALPAmicale des anciens légionnaires parachutistes /Paris 05 [n]
-AOTEAssociation des officiers anciens combattants de l'Armée française à titre étranger /Paris 07 [n]
-AACEVAssociation des anciens combattants engagés volontaires étrangers dans l'Armée française /Paris 07 [n]
-AA 21e La Tramontane, association des anciens du 21e RMVE/Paris 19 [n]
-AA 22e Association des anciens du 22e RMVE/Paris 19 [n]
-AA 23e Association des anciens du 23e RMVE/Paris 04 [n]
-AALE 77Amicale des anciens de la Légion étrangère de Seine-et-Marne / Mouroux [l]
-Association des Amis et anciens de la L.E. de la région mantaise / Mantes-la-Jolie. [ll]
-Association des anciens de la L.E. de Poissy / Poissy [l]
-ARALEAmicale rambolitaine des anciens de la Légion étrangère / Rambouillet
-AALE 93Amicale des anciens de la Légion étrangère de Seine-Saint-Denis / Rosny [d]
-AALEAALE «Yu-Sang-Ming»Pantin [anciens légionnaires chinois ]
-AALE Association des anciens de la Légion étrangère de Jointville-le-Pont / Jointville [l]
-AALE 94Association des anciens de la Légion étrangère du Val de Marne/ section de Créteil / Créteil [l]
-AALE 95Association des anciens de la Légion étrangère du Val-d'Oise / Montsoult [d]
Recrutement : [n] = national; [d] = départemental; [l] = Local



212 - Les amicales de l'Est de la France
â–  Une des toutes premières amicale des l'Est de la France fut celle de Mulhouse. Mais lorsqu'elle fut créée, Mulhouse se trouvait alors en territoire annexé à l'Allemagne depuis la fin de la guerre de 1870.

En 1907, alors que l'Alsace est sous la domination allemande depuis l'issue catastrophique de la guerre de 1870, les anciens et amis de la Légion étrangère française de Mulhouse décident de braver l'occupant en créant une amicale le 8 août: elle portera un nom alsacien Verein ehem Fremdenlegionare16. Le président-fondateur est Kindelbarger. Il dépose les statuts de son amicale au Tribunal cantonal de Mulhouse, où l'amicale est enregistrée au registre des associations, volume 9 F 833.

En 1910, cette amicale se dote d'un drapeau, et comme elle ne peut pas avoir un drapeau tricolore réglementaire, celui-ci sera blanc et rouge d'un côté et bleu de l'autre, ce qui fait quand même bleu-blanc-rouge!

Furieuses d'avoir été bernées, les autorités allemandes emprisonnent le président de l'époque, Lang, qui récolte 3 ans! Pour se voir restituer son drapeau, il devra en masquer le côté bleu par un cache de tissu vert maintenu par des boutons-pressions.
 
 
Lorsque l'amicale des anciens légionnaires de Lausanne, nouvellement créée en Suisse, décide d'inviter les amicales voisines pour son assemblée générale de 1914 à Neuchâtel, Mulhouse demande à être de la partie, ce que Jules Dally, président de l'amicale de Lausanne et les amicales suisses, conscientes des malheurs des Alsaciens, accordent avec grand plaisir. L'amicale de Mulhouse se rend donc en Suisse.
 
Le premier geste de la délégation est d'arracher le voile vert de son drapeau dès qu'elle met le pied sur le sol helvétique, on s'en serait douté! Au cours des différents discours prononcés ce-jour là, le président Ch. Lang fait état de son emprisonnement et de l'obligation qui lui avait été faite de masquer la face bleue de son drapeau, pour que celui-ci lui soit rendu. Il devra remettre le voile vert pour le retour en Alsace.

Aujourd'hui, bien que les couleurs en soient un peu défraîchies (on peut toujours voir les boutons-pressions du côté bleu) ce vieux drapeau, chargé d'un lourd symbole, repose dans la petite chapelle de l'Institution des invalides entouré des anciens drapeaux d'autres amicales ou des amicales disparues. Depuis 1967 l'Institution a reçu en effet la charge de ce précieux dépôt.

â–  Dans l'Est de la France Belfort fut la première amicale (1901) et la 2e en France métropolitaine, peu après l'amicale de Maurer, «La Légion» à Paris. Elle fut suivie de peu par Reims (1907), Troyes et St-Dié (1908) et Nancy (1911). Les «marches de l'Est» sont, comme on le voit, une région fertile en amicales d'anciens légionnaires. C'est aussi à Belfort que s'est réuni le congrès de 1910 qui donna naissance à la première forme de fédération, l'U.S.A.L.

â–  Quelques amicales furent créées entre les deux guerres: Strasbourg (1920), Metz (1925), Longwy (1939), mais l'invasion de 1940 devait les faire disparaître.
â–  Après la seconde guerre mondiale, ces amicales refirent surface et bien d'autres furent alors créées, en particulier dans les régions frontalières: Montbéliard (1946), Colmar (1943), Epinal (1951) Hagondange (1952), Rombas et Hayange (1953), Forbach et St-Louis (1956).

â–  Une autre série d'amicales fut crées après la fin de la guerre d'Algérie: Verdun et Thionville (1965), Saverne (1987)



213 - Les amicales de l'Ouest et du Sud-Ouest de la France
La première amicale du Sud-Ouest fut créée à Bordeaux en 1931, mais ce n'est qu'après la seconde guerre mondiale que s'y multiplièrent les amicales, soit créations entièrement nouvelles et indépendantes, soit d'abord comme sections rattachées à Bordeaux qui se libérèrent peu à peu de sa tutelle: Marmande (1952), Périgueux, Pau (1963), Agen (1965).

De temps à autre des regroupements régionaux organisés à l'initiative des présidents locaux ou du délégué fédéral donnent lieu à des manifestions de plus grande ampleur et permettent aux membres des amicales de se retrouver et confronter leurs expériences, comme en 1998 à Parentis, en 1999 à Bordeaux, en 2001 à Pau, en 2002 à Agen, en 2003 à Tarbes. 214 - Les amicales du Sud de la France

â–  Les plus anciennes sociétés de la région furent celles de Marseille (1909)
D'abord la Société de secours mutuels «La Légion étrangère de Marseille et Provence»

En 1909 quelques anciens légionnaires habitant Marseille se regroupèrent en une amicale et fondèrent la Société «La Légion étrangère» (17) Cette amicale devait par la suite se transformer en «Société de secours mutuels» .
Les statuts furent déposés à la Préfecture et adressés au Ministère du Travail et de la Prévoyance sociale.(18)
A la déclaration de guerre de 1914, les sociétaires furent mobilisés ou s'engagèrent. Seul, le porte-drapeau, trop âgé resta et se chargea de la garde du drapeau(19), des archives et de la caisse.
Pendant la guerre, il fut question de dissoudre la société, mais l'action de deux anciens, Tracol et Gillmet, empêcha cette dissolution.
En 1919, la société pu reprendre son activité, les statuts furent à nouveau modifiés. Il fut décidé entre temps de créer une caisse spéciale destinée à venir en aide aux anciens légionnaires non adhérents mais dignes d'intérêt. A la veille de la seconde guerre mondiale la situation était la suivante:

- conditions d'admission:
avoir servi à la Légion étrangère au moins 1 ans; cependant les EVDG sont admis s'ilsont au moins 5 ans de services, à condition d'être réformés pour faits de guerre, médaillés miliaires, croix de guerre, combattant volontaire.
habiter la région provençale
avoir un certificat de bonne conduite et l'autorisation de résider en France;
les épouses et veuves de sociétaires sont également admises.
- obligations des sociétaires: règlement d'une cotisation annuelle versée à la caisse mutualiste, augmentée des frais de gestions, d'enterrements et de cimetière.
Comme dans toutes les sociétés de secours mutuels, il y a quelques membres bienfaiteurs, parmi lesquels quelques non-légionnaires
- obligation de la société
réduction du tarif médical et des médicaments dans certaines pharmacies;
indemnité journalière de maladie
visites à domicile et dans les hôpitaux
secours en cas d'opération chirurgicale
secours en espèces ou en nature décidés par le conseil de gestion
allocation décès
allocation à chaque naissance dans un foyer légionnaire d'un livret de caisse d'épargne au nom de l'enfant
prêts d'honneur jusqu'à un certain montant.
 
L'amicale s'occupe du placement des anciens légionnaire, de la régularisation de situation des étrangers (naturalisation, rectification d'état-civil, dossiers de pension, de réforme, décoration).

Ces avantages, sont en principe, réservés aux seul sociétaires mais l'amicale s'occupe aussi de tous les légionnaires récemment libérés.En 1939 l'effectif de la société dépassait légèrement 200.
 
Dès le début de la guerre de 1939 de nouveaux problèmes se posent :
- Internement dans les camps des anciens légionnaires de nationalité allemande. La société dût intervenir auprès du directeur du Camp des Milles, près d'Aix. Des mesures furent prises entre le commandant du Camp et le commandant du Dépôt de Marseille et fin septembre 1939 il ne restait plus que 2 anciens légionnaires au Camp dont la situation fut régularisée peu après.

- Les étrangers pouvaient obtenir leur naturalisation en s'engageant dans un régiment régulier et la société fit de nombreuses démarches en ce sens auprès des pouvoirs publics

- Travail et placement: le marché du travail ayant tendance à refuser les étrangers, la société dût intervenir dans de nombreux cas

- Avoirs des Allemands; alors que les finances continuaient à servir les pensions des anciens légionnaires de nationalité allemande, la Justice bloquait leurs avoirs déposés en banque ou à la caisse d'épargne. Là aussi de nombreuses interventions.
 
Tout de suite des initiatives furent prises pour répondre aux besoins:
- colis au soldats pour Noël 1939; des secours pour les plus besogneux. Le 1er REI, le 6e REI, la maison de retraite ne furent pas oubliés dans la distribution.
- La société ayant à sa disposition la Maison du Colonial y créa un centre d'accueil pour tous les légionnaires de passage à Marseille, où il trouvaient salles de correspondance, de lecture et de jeux.

- Comité d'hébergement des permissionnaires pour permettre aux légionnaires sans famille de bénéficier de leur permissions de détente ailleurs que dans des centres militaires.

- Recueil de livres ou de brochure pour les légionnaires d'active expédiés dans les régiments.

- Colis et correspondances avec quelques légionnaires prisonniers20.
- Au retour du 6e REI de Syrie, visite des blessés dans les hôpitaux militaires (Action particulièrement efficace de Mme Muller)
 
Cependant, à partir de novembre 1942, les relations furent interrompues entre l'association et le dépôt du Fort St-Jean et la maison du Colonial fut fermée. Une permanence fût cependant assurée dans un bar-tabac, rue Colbert.

â–  Depuis la fin de la seconde guerre mondiale et, plus précisément, depuis la fin de la guerre d'Indochine, les amicales se multiplient: Montpellier (1953), Nice(1954), Nîmes, Alès et Aix (1955), Carcassonne, Béziers et Orange (1956), Perpignan, Toulon et Hyères (1957), La Ciotat (1958).

â–  Une seconde série d'amicales suivra plus ou moins les implantations des régiments étrangers repliés sur la métropole: St-Raphaël (1963), Forcalquier (1965), Aubagne (1966), Puyloubier, puis les toute dernières implantations des régiments légionnaires de Génie: Laudun (2002) et St-Christol (2003).



215- Les amicales de Corse

L'Association des anciens légionnaires de Corse a été créée le 6 avril 1964. Elle comprenait alors cinq sections: Ajaccio, Bastia, Bonifacio, Calvi et Corte21. Au fil du temps, compte tenu des événements qui ont affecté la vie de la Légion en Corse, les différentes sections se sont mises en sommeil, et l'Association des anciens légionnaires de Corse peut être aujourd'hui considérée comme dissoute de facto, bien qu'il n'existe aucune trace officielle de sa disparition. La garde de son drapeau a été confiée à l'amicale de Calvi.

En 1985 a été créée l'Amicale des anciens de la Légion étrangère de Bonifacio.
 
En 1992 est créée à Calvi l'«Amicale des Anciens légionnaires parachutistes de Balagne», devenue en 1993 l' «Amicale des anciens légionnaires et parachutistes de Corse» puis en 2001 l' «Amicale des anciens légionnaires parachutistes de Corse, affiliée à l'Amicale [nationale] des anciens légionnaires parachutistes.

En 1995 a été créée l'«Association des Anciens de la Légion étrangère de Corte-Bastia.Il existe donc aujourd'hui trois associations en Corse:

- celle de Calvi, la plus nombreuse (70 membres) et la plus active, qui bénéficie du soutien constant du 2e REP et, sous l'influence de son dynamique président, Egon Heer, joue un rôle fédérateur auprès des amicales sœurs de Corse.

- à Corte, l'amicale comprend 17 membres. Sous la présidence avisée de Daniel Nisali, elle perpétue le souvenir de la présence légionnaire dans la région.
- l'amicale de Bonifacio regroupe moins d'une dizaine de membres, malgré le dévouement de son président Pierre Naldi.
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum