Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» REJOIGNEZ NOUS
Mar 3 Oct 2017 - 10:08 par Admin

» LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS
Mer 2 Aoû 2017 - 18:29 par Admin

» LE TATOUAGE A LA LEGION ETRANGERE
Dim 16 Juil 2017 - 9:49 par Admin

» CHAMPIONAT DE FRANCE DE NATATION
Mar 4 Juil 2017 - 15:36 par Admin

» Régiments et unités composant la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 15:32 par Admin

» Championnat de France de cross militaire
Mar 4 Juil 2017 - 15:23 par Admin

» REMISE DES KEPIS BLANCS A AURIOL
Mar 4 Juil 2017 - 15:17 par Admin

» Remise de képis blancs pour les jeunes légionnaires
Mar 4 Juil 2017 - 15:00 par Admin

»  la 6e compagnie de réserve du 4e RE.
Mar 4 Juil 2017 - 14:55 par Admin

» Le 4e régiment étranger recrute des réservistes en Lauragais
Mar 4 Juil 2017 - 14:52 par Admin

» "Nouvelle histoire de la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:50 par Admin

» Inauguration de la stèle para au monument de CAMERONE à Agde.
Mar 4 Juil 2017 - 14:48 par Admin

» Cheyenne Carron présente son film «A jamais fidèle» à la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:37 par Admin

» La Légion et les "Gaulois "
Mar 4 Juil 2017 - 14:35 par Admin

» Bienvenue au HK 416 F
Mar 4 Juil 2017 - 14:33 par Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

SAMEDI 13 MAI 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAMEDI 13 MAI 1978

Message par LUCIEN le Ven 29 Juil 2016 - 17:54

Samedi 13 mai, à l’aube, transportés par la 2e division cubaine, après avoir franchi la frontière en passant par la Zambie, pays neutre, les Katangais attaquent Kolwezi où les F.A.Z., les forces armées zaïroises, n’opposent qu’une faible résistance. La ville minière de Kolwezi, dans la province minière du Shaba au Zaïre, retrouve l’ambiance de folie et de guerre que les 3 000 Européens résidents croyaient définitivement oubliée. Des rafales éclatent et l’armée s’éparpille et laisse pratiquement sans combat la population à la merci des Tigres, rebelles katangais, puissamment armés, venus d’Angola. A l’exception de la liaison radio de la Gécamines, qui permet aux diplomates et aux autorités de Kinshasa de se tenir au courant de la situation, la ville est isolée et soumise à la terreur. Pour les Cubains, c’est l’opération Colombe.

    Les rebelles parlent en swahili, la langue des Lundas, la tribu qui peuple l’ex Katanga. Dans le reste du Zaïre, dans les provinces du Nord en particulier, la langue véhiculaire est le lingala. Les trois mille rebelles de la brigade des Tigres sont tous d’origine lunda. Ils vont recevoir un accueil enthousiaste dans la cité Manika où habitent la majorité des Lundas et ils vont y installer leurs principaux quartiers.



    Aux premiers bruits de la fusillade, l’antenne française du S.D.E.C.E. et celle américaine de la C.I.A., représentées à Kolwezi par d’honorables géologues, sont évacuées précipitamment et filent à vive allure vers Lubumbashi dans leurs véhicules, appliquant la consigne impérative : dégager à la première alerte.

    Un peloton de l’armée zaïroise, équipé notamment de Panhard A.M.L. 60, se rallie aux rebelles.

    A 10 heures, le colonel Robert Larzul prévient l’ambassadeur André Ross que des avions ont été détruits à l’aube sur le terrain de Kolwezi. Au même moment, le colonel Yves Gras, chef de la M.M.F, dépouille un télex de la Gécamines qui révèle qu’une attaque est en cours contre le ville de Kolwezi, menée par des forces non encore évaluées.



    De 10 à 12 heures, le colonel Yves Gras ne peut toucher aucun contact : tous les chefs de bureau des F.A.Z. sont en conférence dans le bureau du général Ba Bia, chef d’état-major.

    A 11 heures 15, le premier télex du colonel Robert Larzul arrive au C.O.A. Il est transmis à Yvon Bourges, ministre de la Défense, à Dinard pour les fêtes de la Pentecôte.

    En fin de matinée, le télex du colonel Larzul est lu au Président de la République, à Authon, pour des affaires de famille.

    A 13 heures, l’ambassadeur André Ross envoie son premier télex au ministère des Affaires Etrangères et à l’Elysée.

    A 16 heures, le Président Mobutu convoque les ambassadeurs : cette offensive Colombe (Chicapa en cubain) lancée par des mercenaires encadrés par des Cubains n’a pas surpris les F.A.Z. ; le Président ne demande aucune aide.

    Dans l’après-midi, le directeur du département Afrique aux Affaires étrangères, Guy Georgi, est alerté à son tour par un télégramme de l’ambassadeur à Kinshasa.



A 16 heures 01, le télégramme de l’ambassadeur est enregistré. Il est transmis à Louis de Guiringaud, ministre des Affaires Etrangères, resté à Paris où il a présidé la veille la réunion préparatoire au sommet franco-africain qui doit rassembler autour du président de la République les 22 et 23 mai, à Versailles et à Paris, les représentants de vingt-deux Etats africains.

    André Ross, ambassadeur de France à Kinshasa, assisté du colonel Larzul, attaché militaire, et du colonel Gras, chef de la mission d’assistance technique, informe régulièrement le Président de la République, Valery Giscard d’Estaing de la situation au Zaïre.A noter qu’il y a une heure de décalage horaire entre Paris et Kinshasa.

    Selon le général Ba Bia, les F.A.Z. contrôlent la situation.
avatar
LUCIEN
Admin
Admin

PAYS : LUCIEN

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum