Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

voila  recrutement  boudin  Tiens  SEMI  musique  

Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

LUNDI 22 MAI 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LUNDI 22 MAI 1978

Message par LUCIEN le Ven 29 Juil 2016 - 18:28

Lundi 22 mai : dans Kolwezi, les légionnaires peuvent quitter leurs casques et porter le béret vert.

    Une opération est montée sur le village de Kapata, distant d’une dizaine de kilomètres dans le sud-ouest de Kolwezi. La plupart des compagnies sont motorisées avec le parc automobile de la Gécamines. La 3e compagnie doit assurer le bouclage des lisières sud ; la 1ère compagnie effectue un mouvement pour assurer le bouclage au nord ; la 4e compagnie ferme la marche : elle fouillera le village de Kapata.

    Le lieutenant Bourgain roule en tête de sa section, dans une Mercédès bleue. Brusquement deux impacts étoilent le pare-brise. Devant la Mercédès, en plein milieu de la piste, deux rebelles ont ouvert le feu. ‘’Accélère’’ crie Bourgain au chauffeur. Les deux ennemis sont tués net.

    D’autres coups de feu se font entendre sur les pistes autour du village et la poursuite s’engage, hors de la piste, à travers les hautes herbes. La S.E.R. du capitaine Halbert intervient et engage l’ennemi à la mitrailleuse. Une demi-douzaine de Katangais sont tués et leurs armes automatiques sont récupérées Les autres Tigres mettent le feu à la savane et s’enfuient.

    Le caporal Breton est atteint au bras ; le légionnaire Krüger a le casque traversé par une balle.

    A midi, les légionnaires découvrent dix camions de la Gécamines, chargés d’armes, embourbés, que les rebelles tentaient d’exfiltrer vars l’Angola. Bloqués, ils les ont sabotés. Le bilan du régiment s’enrichit : deux canons, deux mortiers, huit postes de radio américains tout neufs, dix mitrailleuses et soixante armes individuelles, plus des caisses de munitions.
avatar
LUCIEN
Admin
Admin

PAYS : LUCIEN

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum