Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 80 le Mer 5 Oct 2016 - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

SAMEDI 27 MAI 1978 LE COMBAT EST TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAMEDI 27 MAI 1978 LE COMBAT EST TERMINE

Message par LUCIEN le Ven 29 Juil 2016 - 18:34

Samedi 27 mai : le combat terminé, le colonel Erulin fait concélébrer une messe par l’aumônier du régiment, le père Lallemand, et le curé de Kolwezi à l’intention de toutes les victimes du drame, Européens et Africains, au milieu de la ville qu’il vient de libérer.

    La 2e compagnie du capitaine Dubos mène un raid de 40 kilomètres au sud-ouest de Kolwezi jusqu’à une ferme pour rechercher un couple d’ingénieurs agronomes, qui sera retrouvé après 10 jours d’errance, par une autre unité.

    La 2e compagnie apporte son concours à la population africaine traumatisée.

    Les autres compagnies sont regroupées dans le centre de la ville. Les légionnaires reçoivent les ordres du capitaine Padovani, officier logistique, du lieutenant Jambu et de l’adjudant-chef Achenbrenner, officier mécanicien, pour charger les matériels régimentaires dans les camions gros porteurs qui formeront un convoi pour Lubumbashi.

    La Légion laisse un détachement pour garder le pont de Lualaba entre Kolwezi et Lubumbashi.

    Au briefing du colonel, le capitaine Gausserès reçoit la mission de ‘’maintenir l’ordre dans Kolwezi et les abords immédiats avec les F.A.Z. Il s’agit de l’ordre donné directement par Le Président Valéry Giscard d’Estaing. La 3e compagnie, renforcée par la S.M.L. du lieutenant Verna à deux groupes, d’une station transmissions en QAP avec le sergent Siotek, et le caporal-chef Lepers, et d’un sous-officier infirmier le sergent Cerrone, prendra en compte le point d’appui (P.A.) de l’Impala le 28 mai à 5 heures, après le départ du dernier véhicule du P.C. Noir en assurera la garde du P.A. qui hébergera en plus les équipes du 1er R.P.I.Ma.

    Les officiers de Noir doivent escorter et assurer la protection des équipes du 1er R.P.I.Ma. lors des recherches d’Européens en brousse.
avatar
LUCIEN
Admin
Admin

PAYS : LUCIEN

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum