Les ministres européens des affaires étrangères ont approuvé, lundi 28 janvier, l'envoi d'une force d'environ 3 700 soldats dans l'est du Tchad et le nord-est de la République centrafricaine. Ces militaires seront notamment chargés d'assurer la sécurité de plus de 400 000 réfugiés du Darfour et de personnes déplacées à l'intérieur du Tchad. Leur zone d'intervention s'étendra sur 400 kilomètres d'est en ouest, et 800 kilomètres du nord au sud.