Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» REJOIGNEZ NOUS
Mar 3 Oct 2017 - 10:08 par Admin

» LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS
Mer 2 Aoû 2017 - 18:29 par Admin

» LE TATOUAGE A LA LEGION ETRANGERE
Dim 16 Juil 2017 - 9:49 par Admin

» CHAMPIONAT DE FRANCE DE NATATION
Mar 4 Juil 2017 - 15:36 par Admin

» Régiments et unités composant la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 15:32 par Admin

» Championnat de France de cross militaire
Mar 4 Juil 2017 - 15:23 par Admin

» REMISE DES KEPIS BLANCS A AURIOL
Mar 4 Juil 2017 - 15:17 par Admin

» Remise de képis blancs pour les jeunes légionnaires
Mar 4 Juil 2017 - 15:00 par Admin

»  la 6e compagnie de réserve du 4e RE.
Mar 4 Juil 2017 - 14:55 par Admin

» Le 4e régiment étranger recrute des réservistes en Lauragais
Mar 4 Juil 2017 - 14:52 par Admin

» "Nouvelle histoire de la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:50 par Admin

» Inauguration de la stèle para au monument de CAMERONE à Agde.
Mar 4 Juil 2017 - 14:48 par Admin

» Cheyenne Carron présente son film «A jamais fidèle» à la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:37 par Admin

» La Légion et les "Gaulois "
Mar 4 Juil 2017 - 14:35 par Admin

» Bienvenue au HK 416 F
Mar 4 Juil 2017 - 14:33 par Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

BILANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BILANS

Message par Admin le Mar 2 Aoû 2016 - 14:50

Bilan de l'opération EUFOR Tchad / RCA  
  Bilan de la participation française  
  - Bilan logistique 
  - Bilan du bataillon centre 
  - Bilan du détachement de Birao 
  - Bilan du soutien des EFT 
Le 15 mars 2009 s'est déroulé le transfert d'autorité entre la mission de l'Union européenne EUFOR Tchad /RCA et celle de l'ONU, la MINURCAT, soit une année après que EUFOR ait atteint sa capacité initiale opérationnelle.
Sur les 1600 militaires français engagés dans l'opération EUFOR Tchad / RCA, environ 700 vont être désengagés très rapidement, et environ 850 sont passés sous Casques Bleus. Il s'agit de :
- l'ensemble du bataillon logistique français qui assure le soutien logistique pour la montée en puissance de la MINURCAT et le retrait progressif d'EUFOR,
- le bataillon Centre français qui sera relevé par un bataillon ghanéen. Environ 200 militaires français sont passés sous commandement de la MINURCAT, jusqu'à sa relève complète et son désengagement d'ici l'été 2009.
- le détachement de Birao qui poursuivra sa mission jusqu'à sa relève par un contingent togolais.
Après l'été 2009, 300 soldats français demeureront sous Casque Bleu au sein de la MINURCAT 2, avant leur désengagement progressif à la fin de l'année 2009.
 

 
   BILAN DE L'OPERATION EUFOR TCHAD / RCA 
L'opération EUFOR Tchad / RCA, conduite par 3500 militaires de 27 pays, a permis, en un an, et en liaison avec les autorités tchadiennes, l'ONU et les ONG, d'améliorer le niveau de sécurité dans sa zone d'action en mettant en place une force mobile, agissant sur une superficie grande comme la moitié de la France.
La force européenne a réalisé plus de 2 000 patrouilles, plus de 250 missions de sécurisation, visité plus 1300 villages, a conduit 500 missions de reconnaissance aérienne. Les incidents sécuritaires ont diminué significativement dans l'Est du Tchad, l'ONU en a recensé 160 en 2008 contre environ 280 en 2007.
EUFOR Tchad / RCA a également facilité l'acheminement de l'aide humanitaire en liaison avec les agences de l'ONU et les ONG, notamment en sécurisant des convois d'aide, a favorisé le retour des populations déplacées (10 000 personnes sont retournées dans 22 villages) et préparé l'arrivée de la force militaire onusienne de la MINURCAT.
   BILAN DE LA PARTICIPATION FRANCAISE 
La France, grâce son dispositif Epervier, a permis l'installation de la force européenne au Tchad, en soutenant les contingents en transit à leur arrivée sur le théâtre, en participant à la construction des infrastructures européennes et onusiennes, notamment à N'Djamena et Abéché.
La France a assuré le rôle de nation cadre logistique. Elle a permis le déploiement des 3 300 militaires de la force européenne sur le théâtre, sur 7 emprises principalement réparties sur plus de 250 000 km².
Le contingent français a assuré le fonctionnement quotidien de la force, prenant notamment en charge l'acheminement du ravitaillement et la gestion de l'entretien des équipements et du matériel.
Au titre des appuis de la force, la France a fourni, sous commandement européen ou en soutien avec les moyens d'Epervier, les principaux moyens aériens et capacités de renseignement.
Enfin, avec son bataillon basé à Forchana et le détachement de Birao, la France a contribué à l'amélioration de la sécurité dans ses zones d'opérations en conduisant près de 850 patrouilles et missions de sécurisation sur une superficie de 115 000 km² soit une couverture de près de 9 000 km² par section de combat.
   - BILAN LOGISTIQUE 
La projection initiale des moyens de la force européenne a nécessité de combiner des moyens de transport maritime, aérien et terrestre, soit l'affrètement de 5 navires de transport (l'équivalent de 10 km linéaire de matériel) et 50 rotations d'aéronefs de type AN 124 (soit 5 000 tonnes d'emport). Un transit de 17 jours de mer de France à Douala, 10 jours de route entre Douala et N'Djaména, et ajouter encore 4 jours de route jusqu'à Abéché.
La mise en place d'une force de 3 300 hommes sur 7 emprises réparties sur 250 000 km² : en tant que nation cadre logistique, armant le BATLOG et son détachement de génie, avec le soutien des EFT, la France a assuré :
- à N'Djaména : L'accueil en transit des premières composantes d'EUFOR, 400 hommes et leurs matériels, avant le déploiement sur les zones d'opération.
Les travaux d'agrandissement du parking avions de l'aéroport international, afin de pouvoir accueillir plusieurs vols d'avions de transport stratégique en même temps, ainsi que la création d'une zone logistique, d'une route d'accès.
La construction du camp Europa, d'une capacité de 600 personnes sur 5 hectares, qui a accueillit la base arrière du FHQ, les unités de soutien et les contingents militaires en transit vers leur zone d'opération ; la construction d'une zone de soutien technique adjacente au camp Europa sur 3,5 hectares dédiée à la gestion et l'accueil des convois routiers et containers, et au stockage des carburants.
- A Abéché : l'accueil au camp français de Croci des premières composantes EUFOR en attendant la réalisation du camp des Etoiles, notamment avec l'accueil temporaire du FHQ, du détachement de forces spéciales et du Rôle 2 italien.
La construction, en moins de 6 mois, du camp des Etoiles, d'une capacité de 2 000 personnes, dont 400 de l'ONU, sur une trentaine d'hectares, qui accueille le FHQ, le BATALAT, le BATLOG, la force de réaction rapide, une zone logistique d'une capacité de 400 containers etc.
- A Forchana : la construction du camp du Bataillon Centre français accueillant environ 600 militaires et une centaine d'employés de l'ONU, et le renforcement de la piste d'accès permettant le transit de véhicules de plus d'une tonne.
- A Goz Beida et Iriba : la participation à la construction des camps des bataillons Sud et Nord, avec leurs zones de stockage, zones aéronautique, le forage des puits pour l'alimentation en eau des camps etc.
Le BATLOG a assuré, quotidiennement, le ravitaillement des bases avancées, le maintien en condition des équipements, la gestion du soutien santé, administratif, financier et pétrolier.
   - BILAN DU BATAILLON CENTRE 
Basé à Forchana, à une centaine de kilomètres à l'Est d'Abéché, armé par environ 600 militaires français avec un détachement d'une dizaine de militaires slovènes, le bataillon Centre de Forchana était le 1er bataillon opérationnel de la force européenne.
Il a assuré la sécurisation, pendant un an, d'une zone de plus de 36 000 km², notamment des alentours des camps où sont hébergés près de 85 000 réfugiés, des routes principales et des villages en conduisant plus de 450 patrouilles et plus de 140 missions de sécurisation d'une à 2 semaines.
Le contingent français basé à Forchana a également mis en oeuvre le détachement de drone CL 289 au profit de la force européenne.
   - BILAN DU DETACHEMENT DE BIRAO 
Armé par 150 militaires français, comptant 4 sections de combat dont 2 motorisés, le détachement de Birao était déployé en RCA dans le cadre de l'opération Boali, il est la première composante de manoeuvre passée sous commandement européen, le 8 mars 2008.
Le détachement a assuré la sécurisation d'une zone de plus de 79 000 km² où il a conduit 220 patrouilles et une vingtaine de missions de sécurisation d'une à 2 semaines.
Il est notamment intervenu le 8 novembre dernier alors qu'un groupe armé s'en pris au camp de réfugiés de Sam Ouandja. 9 humanitaires ont pu être évacués.
   - BILAN DU SOUTIEN DES EFT 
Le détachement ATT des EFT ont conduit au profit d'EUFOR 1300 missions, assurant le transport de 2000 tonnes de fret et 16 000 militaires, de N'Djaména vers les bases européennes.
Les Mirage F1 CR et F1 CT des EFT ont réalisé environ 360 missions pour un total de 1500 heures de vol.
Sources : EMA
Droits : Ministère de la défense
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum