Un retour progressif dans l’Aveyron jusqu’en 2018