Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» REJOIGNEZ NOUS
Mar 3 Oct 2017 - 10:08 par Admin

» LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS
Mer 2 Aoû 2017 - 18:29 par Admin

» LE TATOUAGE A LA LEGION ETRANGERE
Dim 16 Juil 2017 - 9:49 par Admin

» CHAMPIONAT DE FRANCE DE NATATION
Mar 4 Juil 2017 - 15:36 par Admin

» Régiments et unités composant la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 15:32 par Admin

» Championnat de France de cross militaire
Mar 4 Juil 2017 - 15:23 par Admin

» REMISE DES KEPIS BLANCS A AURIOL
Mar 4 Juil 2017 - 15:17 par Admin

» Remise de képis blancs pour les jeunes légionnaires
Mar 4 Juil 2017 - 15:00 par Admin

»  la 6e compagnie de réserve du 4e RE.
Mar 4 Juil 2017 - 14:55 par Admin

» Le 4e régiment étranger recrute des réservistes en Lauragais
Mar 4 Juil 2017 - 14:52 par Admin

» "Nouvelle histoire de la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:50 par Admin

» Inauguration de la stèle para au monument de CAMERONE à Agde.
Mar 4 Juil 2017 - 14:48 par Admin

» Cheyenne Carron présente son film «A jamais fidèle» à la Légion étrangère
Mar 4 Juil 2017 - 14:37 par Admin

» La Légion et les "Gaulois "
Mar 4 Juil 2017 - 14:35 par Admin

» Bienvenue au HK 416 F
Mar 4 Juil 2017 - 14:33 par Admin

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

DISPOSITIF MILITAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DISPOSITIF MILITAIRE

Message par Admin le Sam 6 Aoû 2016 - 17:53

Dispositif militaire


En novembre 2009, environ 3 750 militaires français sont présents en Afghanistan, au Tadjikistan, Kirghizstan et en océan Indien, dans le cadre des opérations de la Force internationale d'assistance et de sécurité (FIAS - ISAF en anglais) de l'OTAN et de l'opération Enduring Freedom (OEF). Parmi eux, environ 3 400 militaires français sont engagés sur le territoire afghan57.

la composante militaire de l'ISAF porte le nom d'opération Pamir.
Également présents sur le sol afghan, mais distincts de Pamir, environ 400 militaires français sont employés début 2011 à la formation de l’armée nationale afghane, soit chargés de la formation des officiers afghans (dispositif Epidote) et des forces spéciales (Commando School), ou bien encore intégrés dans des unités afghanes (dispositif des E.L.O.T).

La participation française à l'opération Enduring Freedom porte le nom de opération Herakles. À ce jour, elle ne comporte plus que des participations maritimes et aériennes et qui, pour la maritime, n'a plus ses effectifs comptabilisés dans ceux des forces françaises en Afghanistan. Cela a permis d'envoyer 150 militaires de plus sur le sol afghan sans modifier les effectifs.

La France déploie également 150 gendarmes destinés à la formation de la police afghane.
La participation des forces spéciales au sol (opération qui portait le nom de Ares) a eu lieu entre 2003 et 2006, elles sont de nouveau déployées depuis janvier 2010

Dispositif militaire


En novembre 2009, environ 3 750 militaires français sont présents en Afghanistan, au Tadjikistan, Kirghizstan et en océan Indien, dans le cadre des opérations de la Force internationale d'assistance et de sécurité (FIAS - ISAF en anglais) de l'OTAN et de l'opération Enduring Freedom (OEF). Parmi eux, environ 3 400 militaires français sont engagés sur le territoire afghan57.

La participation française à la composante militaire de l'ISAF porte le nom d'opération Pamir.
Également présents sur le sol afghan, mais distincts de Pamir, environ 400 militaires français sont employés début 2011 à la formation de l’armée nationale afghane, soit chargés de la formation des officiers afghans (dispositif Epidote) et des forces spéciales (Commando School), ou bien encore intégrés dans des unités afghanes (dispositif des E.L.O.T).

La participation française à l'opération Enduring Freedom porte le nom de opération Herakles. À ce jour, elle ne comporte plus que des participations maritimes et aériennes et qui, pour la maritime, n'a plus ses effectifs comptabilisés dans ceux des forces françaises en Afghanistan. Cela a permis d'envoyer 150 militaires de plus sur le sol afghan sans modifier les effectifs.

La France déploie également 150 gendarmes destinés à la formation de la police afghane.
La participation des forces spéciales au sol (opération qui portait le nom de Ares) a eu lieu entre 2003 et 2006, elles sont de nouveau déployées depuis janvier 201058.

Armée de terre

L'armée de terre française fournit le plus gros des effectifs avec, en novembre 2009, deux bataillons interarmes à trois compagnies de combats chacun et six Operational Mentoring Liaison Teams59. De nombreux engins équipent cette force dont, début 2009, 500 VAB60. Des véhicules spécifiques ont été achetés en 2008/2009 pour cette mission dont 15 blindés Aravis et 5 engins de déminage Buffalo dont trois sont déployés sur place61. On note la présence depuis 2007 de 24 chiens de guerre62.

Les troupes françaises sont principalement présentes au sein de l'ISAF au sein de deux Regional Commands (RC). Le RC-Capital, sous commandement turc (depuis novembre 2009), et le RC-East, sous commandement américain.
Le 1er novembre 2009, le dispositif a été profondément réorganisé. La France a quitté le commandement du RC-C exercé d’août 2008 à octobre 2009. Les unités se sont regroupées opérationnellement et géographiquement au sein de la brigade La Fayette crée pour la circonstance. La majorité des unités terrestres françaises, RC-C, Kapissa, OMLT, POMLT, migrent en Kapissa et Surobi ou aux abords, créant une unité de lieu et de moyens favorable aux opérations. Le Quartier-Général a pris place dans la base opérationnelle avancée Nijrab, en Kapisa63. Par ailleurs le dispositif a été renforcé de plusieurs compagnies de combat de manière à accroître le volume de force combattante disponible dans les trois bases opérationnelles avancées (FOB).

Effectifs au 1er novembre 2009 : environ 3 000 personnels.

Opération Pamir avant le 1er novembre 2009


Unités déployées au sein de la Région de Commandement - Capitale (RC-C) de Kaboul
Article détaillé : Unités militaires françaises de Kaboul.

L'essentiel des forces terrestres françaises était déployé au sein de ce commandement régional, commandé à tour de rôle par la France, l'Italie et la Turquie : le RC-C a pris la suite de la brigade multinationale de Kaboul, au sein de laquelle la France avait déjà déployé des troupes. Il dispose de trois bataillons : un italien dans le secteur Ouest, un turc dans le secteur Sud et un français dans le secteur Nord, district de Surobi.

La France a pris le commandement du RC-C le 6 août 2008 et l'a quitté le 31 octobre 2009. Ce commandement a été accompagné par la prise de contrôle par le RC-C d’une zone supplémentaire, le secteur Est dit "Combined Joint Operational Area" (CJOA) qui couvre le district de Surobi57 (carte). Le dispositif terrestre du RC-C a été donc renforcé à cette occasion (augmentation du BatFra et création du BCS) avec environ 400 militaires supplémentaires.

La contribution française comprenait 1 600 militaires, répartis entre :


  • Un état-major, commandé par le général français Marcel Druart64

L’état-major compte 135 personnes de 12 nationalités différentes, dont 85 français65.

  • Bataillon de commandement et de soutien commandé par le colonel Thierry Lasserre

Le BCS a pour vocation d'assurer le soutien logistique des unités françaises en Afghanistan : BatFra, GTIA Kapisa, OMLT ; assuré par un pont aérien pouvant aller transporter 350 tonnes en une semaine. Effectifs : 416 personnels (14 juillet 2009).


  • Les militaires français insérés dans les états-majors de Kaboul

En moyenne plus d'une vingtaine de militaires français sont insérés dans chaque structure de commandement de l'ISAF comme le HQ ISAF (dont le chef d'état-major en 2009/2010 et le chef J5), comme au NTM-A ou à l'IJC (ISAF joint command) dont le DCOM a été jusque fin 2010 un général français. Depuis l'été 2010 un détachement de plus de 170 militaires, officiers, sous officiers et militaires du rang du CRR-FR (corps de réaction rapide France de Lille) arment de nombreux postes à l'IJC. Ce détachement est multinational et la France devient la nation la plus représentée de l'IJC.


  • Bataillon français de Kaboul (BatFra)


Basé en partie au camp de Warehouse (Kaboul), il est composé d'un groupement tactique interarmes à 3 compagnies d'infanterie, un escadron de reconnaissance et d'investigation, une compagnie de génie et une batterie de mortiers lourds. Issus désormais d’unités de la 6e brigade légère blindée (Nîmes), le BATFRA comprend une unité de commandement et de logistique, trois compagnies d’infanterie du 2e régiment étranger d’infanterie, un escadron de recherche et d’investigation du 1er régiment étranger de cavalerie (Orange), une compagnie du 1er régiment étranger de génie (Nîmes) et une batterie d’appui mortiers du 3e régiment d’artillerie de marine (Canjuers). Effectifs : 1 000.

  • Détachement hélicoptères (BATTHELICO), 11 hélicoptères


Détachement interarmées comprenant 5 hélicoptères de transport tactique (3 EC-725 Caracal et 2 AS-532 Cougar), 3 hélicoptères de reconnaissance Gazelle-Viviane et 3 hélicoptères de combat EC-665 Tigre basée à l'aéroport international de Kaboul. Effectifs : 150 (octobre 2009)66.

Unités déployées au sein de la Région de Commandement - Est (RC-E)
La France fournit depuis le 9 août 2008 un Groupement tactique interarmes (GTIA, appelé Task Force par les Américains) au RC-E sous commandement américain en Kapisa. Le GTIA Kapisa assure des missions de contrôle de zone aux côtés de l’armée nationale afghane.


  • Groupement tactique interarmes de Kapisa

Article détaillé : Groupement tactique interarmes de Kapisa.
Le GTIA Kapisa est un bataillon léger à 3 compagnies d'infanterie installé sur deux bases (FOB) : Nijrab et Tagab. Les compagnies sont également appelées sous-groupement tactique interarmes ou SGTIA. (Une compagnie renforcée + leurs appuis). Les effectifs du GTIA Kapisa se situent entre 650 et 750 militaires.

Depuis la relève de la Task Force (TF) Korrigan par la TF Black rock en décembre 2009, cette unité est armée par des soldats des 13e bataillon de chasseurs alpins, 2e régiment étranger de génie (1 compagnie), 93e régiment d'artillerie de montagne (2 batteries), 48e RT (1 groupe) et 4e régiment de chasseurs (1 peloton blindé), ainsi que du 7e régiment du matériel, appartenant principalement à la 27e brigade d'infanterie de montagne (hors série RAID no 35, 2009 L'Armée française au combat).

Opération Pamir à compter du 1er novembre 2009

Évolution du dispositif au 2e semestre 2009
Réorganisation du dispositif
La France a quitté le commandement du Regional Command Capital (RC-C) le 31 octobre 2009 après l'avoir transféré aux Turcs67. La France réorganise son dispositif (à effectifs constants, mais des bascules entre Pamir et Heraklès sont possibles68):

  • bascule de responsabilité de la zone "CJOA" (Combined Joint Operational Area, qui correspond au district de Surobi) de la responsabilité du RC-C au RC-E. Les deux GTIA (GTIA Kapisa et BatFra) se retrouveraient ainsi au RC-E.
  • Création de la brigade La Fayette, une Task Force (de niveau brigade) unique sous commandement américain, qui commanderait les deux GTIA.
  • Augmentation de la taille des GTIA, par l'adjonction d'une compagnie d'infanterie supplémentaire pour chacun.
  • Diminution du volume de la composante navale de Heraklès (participation française à l'Opération Enduring Freedom)69.


Par ailleurs, les deux sous-groupements tactiques interarmes (S/GTIA) sont de composition identique (alors que le BATFRA alignait près de 100 soldats de plus que le GTIA Kapisa), avec chacun un peloton d'AMX-10RCR, ainsi que des pelotons d'appui direct (PAD) à base de VB2L et de VAB T20-1370.
avatar
Admin
Admin
Admin

PSEUDO : RAFFALLI CALVI
PAYS : FRANCE / CORSE
Masculin Age : 71

http://www.legion-etrangere-recrute.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum